Le magasin « Liberty of London »

J’ai récemment eu la chance de passer un très beau week-end à Londres. C’était une première pour moi et une fois n’est pas coutume, le soleil a été de la partie durant 4 jours! En vraie touriste, je suis bien sûr allée voir le palais de Buckingham, le London Bridge, Big-Ben…et parmi toutes ces jolies visites, je ne pouvais évidemment pas rater, en grande fan du Liberty of London, l’occasion de découvrir la très jolie boutique Liberty of London sur Regent Street. Le liberty? Mais oui, vous savez, ce tissu de coton fin et délicat aux motifs floraux très caractéristiques!

_I5A9513

Je vous raconte l’origine de cette boutique et de ces fabuleux tissus?

Comme bien souvent, le tissu Liberty of London tient son nom de son créateur, Arthur Lasenby Liberty. A l’origine, en 1875, la boutique proposait des tissus importés du Japon, de Chine et d’Inde. Elle connu rapidement un franc succès notamment auprès des adeptes de l’Aesthetic Movement qui y trouvaient des produits en totale harmonie avec leur état d’esprit: de belles choses abordables. Rapidement, l’offre se diversifia pour proposer des objets tels que des éventails, des papiers peints japonais, des poteries chinoises, des sculptures en bois,…mais Arthur Lasenby Liberty cherchait toujours à utiliser ses tissus comme base pour créer un style inédit.

Grâce à l’aide d’un teinturier imprimeur, Thomas Wardle, les motifs Liberty furent imprimés sur des soies dont tous les magasines de l’époque parlaient. Et en 1878, c’est à l’Exposition Universelle de Paris que les fameux motifs inspirés de bois sculptés indiens furent exposés. A mesure du succès, de nouveaux motifs furent crées pour les stylistes les plus en vogue et en 1894, la société prit le nom de « Liberty & co Ltd » pour continuer de produire tissus, meubles, objets en métal, bijoux et sa ligne de prêts-à-porter.

En France, c’est la marque Cacharel, dans les années 60, qui a remis au goût du jour et popularisé le Liberty par le biais des fameux chemisiers fleuris. C’est à ce moment-là que Liberty of London réédita des motifs issus de ses archives provenant d’anciens motifs issus de l’Art Nouveau du début du 20ème siècle. Le Magasin « Liberty – departement store » devint ainsi l’endroit le plus à la mode de Londres!

Aujourd’hui, la production des tissus débute dans le studio de design deux ans à l’avance pour préparer les futures collections en effectuant des recherches dans les archives de Liberty. Les tissus Liberty sont de diverses sortes: coton, synthétique, soie ou encore laine. Un nom est donné à chacune de ces bases. La plus célèbre d’entre-elles, depuis la fin des années 20, est assurément leur baptiste de coton, très finement tissé avec un toucher soyeux. Il fut baptisé  « Tana Lawn », en référence à la région du lac Tana, en Ethiopie, d’où provenaient les plants de coton utilisés pour réaliser ce tissu. Et c’est celui qui fait encore la réputation du tissu Liberty.

Ainsi, à chaque printemps et à chaque autonome, une nouvelle gamme de tissus est lancée en complément des motifs classiques.

Il existe donc des motifs historiques tels que le Wiltshire, le Lodden ou l’Eysian.

Wiltshire rouge (1933) – Motif de feuilles et fruits rouges
Lodden (1884)
Elysian (fin des années 1910)

Des plus récents et adaptés des archives de Liberty comme le Lord Praisley

Lord Paisley (fin des années 1950) – Motif cachemire ornemental basé sur une écharpe de soie traditionnelle Liberty

Et d’autres encore, totalement nouveaux, comme le Willow’s Garden ou l’Eplosions in the Sky.

Willow’s garden (2011) – Motifs de marguerites inspiré du mouvement Art & Crafts
Explosions in the sky (2011) – Inspiré d’un groupe de musique des années 60 et d’un poster de Jimi Hendrix

Parmi les nombreux motifs Liberty, certains sont très à la mode ces dernières années. En voici un petit échantillon:

Fairford – imprimé à fleurs représentant l’essence même du style Liberty
Eloise (1950) – Motif fleuri très dense
Betsy (1933) – Imprimé à fleurs stylisées
Capel (1978) – Imprimé à fleurs monochrome utilisé pour la première fois sur du Tana Lawn
Glenjade (1930)
Poppy&Daisy (1900) – Motif de fleurs stylisées réintroduit en 2004
Misti (années 1950) – Motif qui rend homage à l’histoire de Liberty avec les cerisiers en fleurs de style japonais
Pepper (1974)

Le magasin occupe les numéros 214-220 de Regent Street. La façade Tudor dessinée par les frères Edwin T. et Stanley Hall et donnant sur Great Marlborough Street a été conservée. Et pour l’anecdote, elle est construite en teck et en chêne provenant des deux dernières goélettes de la Royal Navy!

_I5A9451

_I5A9522

_I5A9452

Vous y trouverez bien sûr un étage dédié à la mercerie (tissus Liberty en veux-tu en voilà, matériel de couture, boutons, biais, livres, objets dérivés, vêtements…) mais également d’autres produits de cosmétique, de maroquinerie, de joaillerie, de papeterie…Si je devais le comparer à un magasin, je dirais qu’il ressemble un peu au Bon Marché à Paris.

_I5A9469

L’aspect « abordable » des tissus qui pouvait exister autrefois, a quelque peu changé puisqu’il vous faudra, mesdames les couturières, débourser 25 euros en moyenne pour un mètre de ce joli tissu. Mais à ce prix là, nul doute sur la qualité du produit et sur le plaisir procuré par l’acquisition de Liberty of London!

_I5A9458

_I5A9461

_I5A9472

_I5A9473

_I5A9490

_I5A9512

_I5A9516

_I5A9492

_I5A9486

_I5A9483

_I5A9462

_I5A9497

Et en prime, j’ai pu repartir (gratuitement!) avec la magnifique carte de fidélité Liberty! Bien sûr je n’y retournerai pas tous les quatre matins mais ne serait-ce que pour le plaisir d’avoir cette jolie carte et de faire partie du cercle des fidèles du Liberty of London, je ne pouvais que la prendre!

5 thoughts on “Le magasin « Liberty of London »

  1. Très intéressant ! C’est marrant de voir que des motifs qu’on s’arrache aujourd’hui viennent des années 1900, 1930… La mode est un éternel recommencement !

    1. Bonjour les petites! Merci ce joli commentaire! J’ai découvert votre blog il y a peu de temps et je me délecte moi aussi de vos jolies photos! J’espère que vous aurez l’occasion d’aller à Londres car en dehors du magasin Liberty of London, Londres est une ville incroyable! A bientôt!

  2. Merci, je m’y suis rendue récemment et c’est un plaisir d’en découvrir plus. J’ai ramener plusieurs coupons mais..je débute en couture, je cherche des idées pour démarrer avec des choses simples mais adorrrraaables! bonne journée

    1. Bonjour Jennifer ! Merci de votre commentaire ! Je retourne justement à Londres ce week-end et je ne manquerai pas d’aller faire mon pèlerinage chez Liberty ! 😉
      Pour les idées de couture, je vous conseille, si toutefois vous ne connaissez pas déjà, d’aller sur Pinterest ! C’est une mine d’idées formidables ! Bonne cousette et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *